Placement 2015 : quels sont les meilleurs investissements ?

La volonté d’épargner est toujours aussi forte qu’en 2014. Mais les choix s’avèrent encore plus difficiles à prendre en matière de placement et d’investissements en 2015.

Conseils pour bien investir en 2015 de la part de notre équipe de gestionnaires de patrimoine.

Rappel de la situation macro-économique 2015

Il convient de rappeler dans quelle situation économique nous nous trouvons en ce moment même, afin d’établir quels sont les investissements à préconiser pour l’année 2015.

La première valeur sur laquelle nous devons porter notre attention correspond au taux d’inflation présent en France et évalué à 0.3% en ce moment même. Celui ci a côtoyé un moment les 0% et risquait même de créer une spirale déflationniste comme en a connu l’Allemagne ou le Japon. Cependant, grâce aux efforts de la Banque Centrale Européenne (BCE), nous pouvons désormais espérer une évolution de l’inflation jusqu’au seuil des 1% d’ici fin 2015.

Cette faible inflation a contribué à rendre les taux de rémunération de l’épargne peu attrayants. En effet lors d’un ralentissement économique, les banques ont du mal a créer du bénéfice afin de mettre en place des produits d’épargne intéressant. L’exemple le plus flagrant étant celui de du taux du livret A qui est passé de 2.5% à 1% en l’espace d’un an (si la formule mathématique de détermination était appliqué sans un contre-pouvoir du Gouvernement, le Livret A devrait afficher un taux de rendement de 0,25% le 1 février 2015). Il faut de plus rappeler que ce taux est indexé sur l’inflation et risque de continuer à diminuer tout au long de l’année.

La Banque Centrale Européenne (BCE) a donc placé ses taux directeurs (taux auquel emprunte une banque) très bas : 0,05 %.

Cela étant la principale raison des taux d’emprunts incroyablement bas que nous connaissons. Cette solution a été décidée dans l’idée d’encourager l’investissement ainsi que la consommation afin de relancer l’inflation. Ceci en fait donc une aubaine pour tous ceux souhaitant réaliser un investissement aujourd’hui.
Les banques ont d’ailleurs un excédant de liquidités à ce jour.
Comme en témoigne le taux EONIA (taux d’emprunt entre les banques françaises) qui est devenu négatif au cour de l’année. Les banques prêtent de l’argent pour que d’autres banques leur empruntent pendant un certain temps.

Il s’agit donc du moment idéal pour emprunter afin d’investir, le tout étant de savoir où ?

Au niveaux des pays hors zone euro, nous avons pu constater la reprise économique des États-Unis qui ont su profiter de la baisse du cours du baril de pétrole (environ 50$ ces jours) afin d’adopter une croissance allant jusqu’à +5% pour les deux derniers trimestres.

De plus nous avons pu constater une reprise des investissements dans les pays dit “émergents” tels que le Brésil, l’Inde et le Mexique. Ceci  laisse augurer une reprise économique pouvant donc attirer de nouveaux les capitaux étrangers en quête de profits.

Ces fluctuations internationales vont affecter les variations en terme de devises.
Nous avons déjà pu voir à quel point le dollar s’est apprécié depuis quelques semaines face à l’euro. Ceci n’est pas pour déplaire aux États Européens qui vont pouvoir faciliter le remboursement de leurs dettes exprimées en dollars. Mais le coût d’éclat est venu de la Suisse qui en une journée (le 15/01/2015) a vu passer l’EUR/CHF (euro /franc suisse) de 1.2 à 0.85 en quelques heures; un record inégalé depuis 1999.

C’est au niveau des matières premières que nous pouvons cependant voir les plus grandes variations.
Tout le monde aura remarqué la chute vertigineuse du prix du baril de pétrole, ainsi que des premières matières céréales comme le mais, le soja ou bien le blé.
Tout ceci a certes participé à une reprise de la croissance de certains pays en élargissant la part de revenue disponible à la consommation pour les ménages. Mais il ne faut cependant pas oublier que certaines sociétés vont pâtir de ces fluctuations ce qui risque d’impacter sur les dividendes versés pour 2015.

Nous sommes d’ailleurs dans une période de stabilisation de plusieurs marchés dont celui de l’immobilier. Contrairement à l’idée reçue, un risque de bulle n’est pas à craindre aux vues du montant constant de liquidité présent sur le marché. Cette stabilisation semble d’autant plus concrète que l’on peut espérer courant 2015 une nouvelle réglementation visant à encadrer les loyers à Paris afin de limiter les possibilités de création d’une bulle immobilière et donc d’un crack du secteur de l’immobilier.


Les différentes opportunités de placement en 2015

#Quel placement financier ?

Afin d’établir vers quelle classe d’actif financier se tourner, il convient auparavant de les lister afin de les analyser.

Nous nous concentrerons sur les principaux éléments d’investissements et mettrons en avant leurs avantages et inconvénients.

L’investissement dans les actions

Les actions ont toujours détenues le record en terme de rendement et ce depuis des années. Mais il ne faut cependant pas oublier que ce sont elles qui détiennent la plus forte volatilité dans l’univers des placements financiers.

Ce type d’investissement nécessite d’avoir de solides connaissances en flux boursiers ainsi qu’en analyse chartiste et structurelle de sociétés.

Le choix de placement en actions doit donc être effectué par des professionnels si vous souhaitez percevoir un rendement intéressant au terme de votre investissement.

L’investissement dans les obligations

Les personnes souhaitant un rendement sécurisé peuvent  se tourner vers des obligations de grandes entreprises françaises ou étrangères (on parle d’obligations corporates).

Ces portefeuilles peuvent aussi s’accompagner d’obligations d’États de pays européens ou étrangers (on parle alors de dettes souveraines) selon le taux de rendement voulu. Car il faut savoir que plus le pays est jugé sûr par les investisseurs plus les rendements de ses obligations seront bas.

Ces placements devant aller de pair avec une gestion des risques poussée afin d’éviter des déconvenues une fois l’opération lancée. Celles ci se font généralement sur une optique d’investissement à long terme et donc nécessitent une préparation parfaite.

Quand aux investissements dans les obligations hybrides (ou obligations convertibles) elles peuvent s’avérer extrêmement rentables si l’on a choisi efficacement sur quelles entreprises miser.

En effet il faut s’assurer d’une hausse du cours de l’action durant la durée de détention de l’obligation, ainsi que d’un dividende versé constant par l’entreprise.

Investissement dans le monétaire

Pour les personnes recherchant rendement et risque minime, le mieux serait de se tourner vers des fonds d’investissement en monétaire. Ces épargnants devront prêter attention aux modalités des contrats ainsi qu’aux frais de gestion qui peuvent engloutir les bénéfices en cas de frais fixes et non en pourcentage du revenu.

Un point important à garder à l’esprit étant que la plupart des grandes institutions financières, que ce soit des sociétés, des États ou bien des banques, ont des fonds repartis tout autour de la planète. Ces institutions seront donc impactées par les fluctuations liées aux devises que nous avons pu voir plus haut.
Le mieux serait donc d’investir dans sa devise afin de ne pas avoir à se soucier des fluctuations pour choisir quand se retirer de son investissement et quand y rester.

Quelle enveloppe fiscale pour investir en 2015 ?

Il existe deux possibilités pour miser sur ces différentes opportunités de placements :

  1. Acheter l’action ou le fonds commun de placement en direct en passant par un site de bourse en ligne.
  2. Passer par un intermédiaire chargé d’opérer le meilleur choix et la gestion des titres.

Il est relativement aisé de nos jours de passer par un intermédiaire tel un conseiller patrimonial afin d’investir.

Mais le choix le plus important concerne le type d’enveloppe dans laquelle les titres seront logés :

  • PEA
  • Compte-titres
  •  Assurance-vie

Le placement numéro 1 en France : l’assurance-vie

L’enveloppe fiscale de l’assurance vie est entièrement modulable et vous permet de choisir le niveau de risque ainsi que les rendements voulus très facilement.

Elle ne comporte aucune limitation en terme de choix d’actifs. Vous pouvez très bien investir au sein de votre contrat d’assurance-vie sur des fonds obligataires, actions, 100% sécurisés ou encore des parts de SCPI (sociétés civiles de placement en immobilier tertiaire).

L’assurance-vie présente par ailleurs des atouts significatifs en matière de fiscalité en cours de vie ou de décès.

#Choisir le bon investissement immobilier locatif en 2015

Pour les investisseurs cherchant une épargne plus patrimoniale assurant un rendement correct allié à un risque maîtrisé, le mieux serait de s’orienter vers le secteur de l’immobilier.

En profitant des avantages fiscaux liés aux différentes lois telles que la loi Pinel, Malraux ou Censi-Bouvard, on peut s’assurer des revenus pertinents tout en affaiblissant sa charge fiscale. De plus les crédits encouragent aujourd’hui l’investissement immobilier locatif.

L’investissement dans le secteur immobilier peut de plus s’effectuer de plusieurs façons :

Cas d’un investissement immobilier locatif en loi Pinel

Dans une optique de réduction fiscale, il convient d’envisager la mise en place d’un opération immobilière basée sur la loi Pinel. En effet, cette loi permet une réduction d’impôt allant jusqu’à 21% de la valeur du bien loué.

Il faut pour cela créer un contrat d’engagement sur une durée déterminée qui décidera du taux de réduction d’impôt :

  • 12% sur 6 ans.
  • 18% sur 9 ans.
  • 21% sur 12 ans.

Le logement Loi Pinel doit être loué nu à des tiers ou -nouveauté- à ses parents ou descendants afin de bénéficier de l’avantage fiscal.

La réduction d’impôt Loi Pinel se fera de manière linéaire, en voici un exemple :
Un investissement de 200.000 euros avec un engagement locatif de 12 ans vous rapportera une réduction fiscale de 3.500 euros par an. Vous bénéficierez de plus d’un véritable effet constitution de patrimoine immobilier car la plupart des investissements en Loi Pinel sont aujourd’hui financé à crédit.

Dernier point, pour bénéficier des atouts de la Loi Pinel, il conviendra de respecter plusieurs conditions; notamment les plafonds de ressources et de loyers selon la zone Loi Pinel du logement visé.

Cas d’un investissement en parts de SCPI de rendement

En passant par l’achat de parts de SCPI, vous vous assurez un risque minimum en terme de diversification de vos placements immobiliers.

En effet, c’est à la SCPI qu’incombe la charge de gérer le patrimoine immobilier d’entreprises (commerces de pieds d’immeubles, grands magasins, entrepôts, bureaux notamment) et d’en distribuer les bénéfices régulièrement.

Le rendement moyen des SCPI s’élève à 5% en 2014.

Vous pouvez de plus choisir dans quel type de SCPI de rendement vous souhaitez investir car elles permettent de bénéficier de différents avantages. Cela peut aller de réductions fiscales aux dividendes réguliers.

Cas d’un investissement en LMNP

L’investissement dans une opération de Location en Meublé Non Professionnelle (LMNP) peut se faire dans différents secteurs.

En effet elle peut avoir lieux au sein d’une résidence services dédié aux étudiants, touristes, hommes d’affaires ou encore seniors (Ehpad).

Une opération en LMNP vous assurera un revenu constant non imposé de plus de 4% annuel pendant plus de 20 ans ainsi qu’un développement de votre patrimoine immobilier.

De plus, en cas de conservation prolongée, vous bénéficierez d’une exonération d’impôt sur les plus values liées à la vente et conserverez les la TVA collectée.


Avec quel spécialiste réaliser un placement en 2015 ?

Il convient cependant de s’assurer de prendre les bonnes décisions quant au choix du type de placements désirés.

Ceux-ci peuvent s’avérer complexes pour quelqu’un de non initié.L’avantage de faire appel à un gestionnaire de patrimoine étant qu’il mettra son expérience ainsi que ses connaissances en application afin de vous faire profiter des meilleurs placements du marché en 2015.


Conseil placement 2014

Tefi

Auteur

Articles Similaires:

Le Blog Gestion de Patrimoine

par Edouard BinET

Expert en Gestion de Patrimoine depuis plus de 15 ans, Edouard Binet accompagne les particuliers ainsi que des chefs d’entreprises sur tous les sujets patrimoniaux : épargne, retraite, immobilier, réduction d’impôts, transmission, conseil patrimonial, prévoyance entre autres.

Articles populaires

  • All Post
  • Assurance Vie
  • Conseil Patrimonial
  • Credit
  • Fiscalité
  • Immobilier
  • Placements
  • Prevoyance
  • Retraite
  • SCPI
  • Tous

Newsletter

REJOIGNEZ NOUS !

S'inscrire à notre newsletter

You have been successfully Subscribed! Please Connect to Mailchimp first

Categories

Mon Audit Patrimonial offert

Contacter-moi

Postes en vedette

Edit Template

Edouard Binet
Peeters Patrimoine
Paris & Lyon

Suivez-nous

Rejoindre la Newsletter
Vous avez été abonné avec succès! Opérations ! Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer.

© 2024 BLOG DU PATRIMOINE – Mentions Légales – Politique de Confidentialité