Pourquoi souscrire un contrat d’assurance-vie ?

L’assurance-vie n’est pas le placement préféré des français par hasard (son encours représente 1400 milliards d’euros environ, contre 258 milliards pour le Livret A, classé numéro deux).

Quels sont les avantages d’un contrat d’assurance-vie pour optimiser votre patrimoine ?

Son accessibilité :

Avec un ticket d’entrée de quelques dizaines d’euros, l’assurance-vie est accessible à tous.

#1 Sa souplesse : 

L’assurance-vie est une formidable enveloppe. Elle vous permet d’épargner sur divers fonds de placement, du plus sécurisé (à dominante monétaire ou obligataire) au plus dynamique (actions), en passant par toutes les zones géographiques (France, Europe, USA, émergents…) ou secteurs d’activités (traitement de l’eau, matière première, pharmaceutiques par exemple…).

Sa souplesse réside aussi dans la possibilité d’épargner à son rythme. De quelques dizaines d’euros par mois à des

versements ponctuels plus importants, tout en se gardant la possibilité de suspendre son alimentation ou de retirer son argent, l’assurance-vie s’adapte à vos objectifs patrimoniaux.

#2 Sa faible fiscalité durant votre vie :

Tous les conseillers patrimoniaux vous conseilleront de « prendre date » le plus tôt possible sur un contrat d’assurance-vie.

La fiscalité sur la plus-value est en effet particulièrement légère (voire nulle) après 8 ans, sachant que c’est la date de votre premier versement qui lance le « compteur fiscale ».

Même si vous n’imaginez pas effectuer de versements conséquents régulièrement dès maintenant, la vie réserve parfois de bonnes surprises. Compte tenu des plafonds relativement bas du Livret A ou LDD, un contrat d’assurance-vie sera le réceptacle idéal pour votre épargne. Votre contrat d’assurance-vie ayant plus de 8 ans, vous pourrez y verser le capital issu d’une donation, d’une prime de votre entreprise ou toute autre somme importante perçue. Votre argent sera disponible immédiatement et la plus-value réalisée peu voire pas imposée.

#3 Son avantage successoral en cas de décès :

En cas de décès, et pour les versements effectués avant 70 ans, un mécanisme d’abattement (jusqu’à 152.500 euros) permet aux bénéficiaires désignés de percevoir les sommes sans impôt (hors prélèvements sociaux).

#4 La disponibilité de votre épargne :

Votre argent placé dans un contrat d’assurance-vie est disponible à tout moment.

Techniquement, il faut prévoir 3 à 10 jours selon les Compagnies pour que le virement au crédit du compte de dépôt soit effectif.

Fiscalement, un rachat opéré après 8 ans sera peu voire pas imposé compte tenu du mécanisme d’abattement.

Dans tous les cas, un Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant (CGPI) sera votre interlocuteur de référence sur ces sujets, à la fois complexe et évoluant souvent au gré des lois de finance.

Questions / réponses concernant l’assurance-vie 

> Quels sont les frais qui impactent un contrat d’assurance-vie ?

Les frais d’entrée, ou frais sur versements : du contrat 100% web au contrat d’une banque, les frais d’entrée s’étalent aujourd’hui de 0 à 5% sur chaque versement.

Les frais de gestion : en rémunération du travail des gérants de fonds, des frais de gestion sont perçus annuellement sur les encours du contrat. Selon les fonds investis, ces frais s’échelonnent de 0,5% à 2% par an, voire légèrement plus pour les supports SCPI (Société Civile de Placement en Immobilier, parfois appelé « pierre-papier »).

Dans tous les cas, le rendement de vos fonds est présenté net de frais de gestion.

Les frais de clôture : ce type de frais a pu exister dans le passé, mais cette pratique est totalement exclue de nos jours.

En revanche, la fiscalité de la part de l’Etat peut s’appliquer sur la plus-value en cas de sortie.

> Quels sont les risques de perte en capital de mon contrat d’assurance-vie ?

L’assurance-vie est une enveloppe dans laquelle vous pouvez épargner sur une multitude de supports, du plus sécurisé au plus dynamique.

Dans tous les cas, votre interlocuteur réalisera avec vous votre profil d’investisseur et vous proposera une allocation adéquate.

> Peut-on détenir plusieurs contrats d’assurance-vie ?

Un épargnant, même mineur, peut détenir un nombre illimité de contrats d’assurance-vie.

Cela peut avoir du sens pour désigner différents bénéficiaires, assortir un contrat investi en Unité de compte (UC) sans garantie en capital d’une assurance-décès ou diversifier le risque en plaçant son épargne auprès de plusieurs Compagnies d’assurance par exemple.

> Quel intérêt pour les contrats d’assurance-vie sans frais d’entrée 100% web ?

Les contrats 100% web font partie des bons élèves concernant les frais d’entrée. Néanmoins, charge à l’épargnant d’avoir un bon niveau de connaissance pour réaliser son allocation, rédiger une clause bénéficiaire spécifique ou optimiser sa succession…

Un Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant (CGPI) vous permettra de trouver le compromis idéal entre niveau de conseil et frais.

Tefi

Auteur

Articles Similaires:

Le Blog Gestion de Patrimoine

par Edouard BinET

Expert en Gestion de Patrimoine depuis plus de 15 ans, Edouard Binet accompagne les particuliers ainsi que des chefs d’entreprises sur tous les sujets patrimoniaux : épargne, retraite, immobilier, réduction d’impôts, transmission, conseil patrimonial, prévoyance entre autres.

Articles populaires

  • All Post
  • Assurance Vie
  • Conseil Patrimonial
  • Credit
  • Fiscalité
  • Immobilier
  • Placements
  • Prevoyance
  • Retraite
  • SCPI
  • Tous

Newsletter

REJOIGNEZ NOUS !

S'inscrire à notre newsletter

You have been successfully Subscribed! Please Connect to Mailchimp first

Categories

Mon Audit Patrimonial offert

Contacter-moi

Postes en vedette

Edit Template

Edouard Binet
Peeters Patrimoine
Paris & Lyon

Suivez-nous

Rejoindre la Newsletter
Vous avez été abonné avec succès! Opérations ! Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer.

© 2024 BLOG DU PATRIMOINE – Mentions Légales – Politique de Confidentialité